Photofolies

Dans le cadre des Photofolies, sont projetées des vidéos d'Edith Roux :
Sous silence, Les 7 dernières minutes, Les spectateurs et Le Défilé

suivies d'une conférence entre l'artiste et Benoit Decron




Utopies Fluviales : Prologue

La Galerie Dix9 à le plaisir de vous partager que Anne Deguelle participe à l'exposition Utopies fluviales à la Maréchalerie.

"L'exposition Utopies fluviales : prologue, est constituée d'une centaine de propositions encore à l'état de projets, une profusion d'esquisses, de notes ou de plans à réaliser, en devenir.

Les thèmes abordés par les artistes, architectes, écrivains et auteurs sont tout autant de résonances au lieu qui les accueille ici, qu'à d'autres fleuves, ailleurs, au delà des frontières, au delà du temps présent."

http://lamarechalerie.versailles.archi.fr/index.php?page=evenements&rubrique=fiche&id=1644

Palindromes architecturaux

Dans le cadre de la série " L'Oeil Pense" à la Maison de l'Amérique Latine à Paris, le 8 octobre à 19h et à l'occasion de l'exposition "Ressasser" à la Galerie Dix9: conversation entre Leyla Cardenas et Clémentine Marcelli, historienne de l?art.
Que nous disent les ruines de notre rapport à l?architecture et quelles histoires nous narrent-elles en silence ? À travers ses installations mêlant destructions, déprédations et archives photographiques, Leyla Cardenas découvre et expose, au sens propre et figuré, la mémoire ensevelie dans les pierres.

plus d'information

Nuit Blanche-

Performance
Samedi 6 octobre de 20h à 23h ? Entrée libre
 
Créée pour l'exposition "Ossip zadkine, L'instinct de la matière", à l'occasion de Nuit blanche, l'?uvre-performance d'Esmeralda Kosmatopoulos explore le processus de création, les traces matérielles et olfactives que la genèse d'une ?uvre laisse dans l'espace. Inédite et multi sensorielle, elle célèbre l'espace négatif, la matière manquante en interaction avec les ?uvres dans le musée.

Les Mariées de Fécamp

installation exposée au musée Calbet à Grisolles dans le cadre du Printemps de Septembre.
Commissaires Christian Bernard et Marie Delanoë

Alexandre Le Grand rebâtit à Fécamp un Palais Bénédictine, tout à la fois usine et musée, pour y distiller sa liqueur « La Béné » et y faire travailler ses petites orphelines au conditionnement des bouteilles. Anne Deguelle y fait une résidence en 2002, au cours de laquelle elle remet en évidence le lien subtil entre ce lieu chargé d?histoire et La Mariée mise à nu par ses célibataires, même (autrement appelée Le Grand Verre), ?uvre emblématique de Marcel Duchamp. Anne Deguelle a l?intuition que ce palais Bénédictine, à l?architecture fantaisiste, ne pouvait être étranger à Marcel Duchamp. Elle procède ici à une relecture de la composition du Grand Verre organisé en deux registres superposés, semblables à ceux de la répartition du Palais : en haut les Mariées, en bas la Machine célibataire dont Marcel Duchamp a laissé dans la Boîte verte un croquis constituant le pivot de cette démonstration?Les recherches d?Anne Deguelle, documents compilés et ordonnancés, donnent tout son sens à son installation composée de centaines de bouteilles de Béné, petites Mariées de Fécamp dans leur papier de soie blanc, pétrifiées, intemporelles.

The Marvellous Cacophony

curators Gunnarr B. Kvaran et Danielle Kvaran

Loading.... collection du FOAM

La collection du FOAM, qui se concentre uniquement sur la photographie, est en constant developpement.
Loading? Works from the Foam Collection

Xcelerator

exposition pour célèbrer le 10ème Anniversaire du musée,
curators Charles Lindsay et Saoyu Su
plus d'information

Picasso et les contemporains

Dans le cadre des manifestations « Picasso - Méditerranée » sur le pourtour méditerranéen entre 2017 et 2019, la Ville de Vence propose une exposition mettant en relation l?artiste le plus industrieux du siècle et des artistes des générations suivantes.

L'exposition du musée de Vence a pour titre: L'Eloge de la Fabrique
commissaire Laurent Lebon

plus d'information

Probabilité 0.33

curators: Floriane Doury, Anne Celine Borey et Emmanuelle Vieillard

L'exposition Probabilité 0.33 s'inscrit dans la programmation des événements de Marseille Provence 2018 sur le thème : "Quel Amour !". Mais elle propose un regard décalé, voir corrosif sur le sujet, loin des clichés de l'Amour avec un grand A. A travers les collections photographiques du musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône et le regard de photographes contemporains, cette exposition offre au public une vision éclectique des relations amoureuses à travers le médium photographique, bien loin du mythique "Baiser de l'Hôtel de Ville" de Robert Doisneau.

plus d'information

Møenlight Sonata - A homage to the starry sky of Møn

curator René Block

Vidéos d'artiste #18

Tous les samedis un focus est proposé sur le travail de la photographe et vidéaste Edith Roux, dont l'oeuvre se situe dans une veine documentaire conceptuelle. À travers ses photographies, vidéos ou installations, l'artiste interroge ce qui se trouve en marge du champ visuel, médiatique ou social. Elle pose un regard sensible, à la fois poétique et politique sur les mutations urbaines, la mémoire et l'oubli et plus récemment sur des questions postcoloniales.

https://www.mep-fr.org/event/videos-dartistes-18/

Chalk

Le thème de cette exposition est l'utilisation de la craie comme matériel de dessin. Avec des oeuvres nouvellement produites et des prêts de Joseph Beuys, Rudolf Steiner, Juan Munoz et Nemanja Nikolic.

Plus d'information

Follow me

curators: Peter Pfrunder et Shi Hantao
"Follow me" est une exposition réunissant dix artistes Suisses et Chinois, tous conteurs d'histoires à travers leurs images, mais laissant libre le spectateur de mêler le vrai du faux. Cette exposition a d'abord eu lieu à Shanghai en 2017.

No place like Home

curator Adina Kamien-Kazhdan, Musée d'Israel
plus d'information

The Following Is a True Story

In March 2017 Mader was chosen by an international jury as the winner of the eleventh Foam Paul Huf Award. The winning series Ekaterina is part of an exhibition consisting of several projects that jointly form a narrative about a naive young man in search of happiness. 
His work stands out for the humour and irony with which he addresses serious topics such as loneliness, love, exploitation and the female body. Beneath the seeming superficiality of his images, his work contains many layers that can be interpreted in various ways.
Mader plays a subtle game with what we believe to be true ? a game with which he confronts us with our own assumptions and prejudices. In this day and age, of ?fake news? and idealised user profiles on social media, Mader?s work demonstrates that the familiar question about the truthfulness of photography is still a relevant one.

Plus d'information

10 ans Prix StudioCollector

Leal Rios Foundation présente le PRIX STUDIO COLLECTOR en partenariat avec Le fresnoy - Studio National des Arts Contemporains et Temps d'Images.

Pierre Mazingarbe"What makes me take the train", 14'45" (Prix Studio Collector / Le Fresnoy 2013 - prix décerné par Myriam et Jacques Salomon)

Plus d'information

 

Paysages français, une aventure photographique 1984-2017

Les Dépossédés / Dystopie

Une exposition de l'artothèque municipale dans le cadre du Mois de la Photo.
Vernissage et conférence à deux voix avec Edith Roux et Dilnur Rayan (sociologue d'origine ouïghoure, spécialiste des diaspora, migrations et relations ethniques) le 3 novembre à 18h30.

Pour plus d'information

Life a User's Manual

Biennale d'art contemporain organisée par la Fondation Art Encounters
curators Ami Barak et Diana Marincu

plus d'information

Etre pierre

Commissaires de l'exposition
Noëlle Chabert, conservatrice générale du patrimoine
Jessica Castex, commissaire d'exposition au musée d'art moderne de la ville de Paris

S'appuyant sur l'oeuvre sculptée en pierre d'Ossip Zadkine (1890-1967), l'exposition propose une réflexion sur ce matériau de tout temps privilégié des artistes. Réunissant des oeuvres de plusieurs générations d'artistes et tous médiums confondus - sculpture, dessin, photographie, vidéo ou film -, elle est pensée comme un récit, qui ne prétend pas à l'exhaustivité mais favorise le dialogue entre archéologie, arts premiers, art moderne et pratiques contemporaines.

Pour plus d'info

German 8

En réponse à l'exposition China 8 organisée en 2015 dans la Ruhr, La Fondation pour l'Art et la Culture à Bonn présente "German 8", une exposition d'artistes allemands qui se déploie dans 8 institutions muséales à Pékin.

Artistes:  Franz Ackermann | Horst Antes | Stephan Balkenhol | Georg Baselitz | Hilla und Bernd Becher | Joseph Beuys | Peter Brüning | Abraham David Christian  Hanne Darboven | Thomas Demand | Harun Farocki  Günther Förg | Katharina Fritsch | Isa Genzken | K.O. Götz | Gotthard Graubner | Katharina Grosse  Andreas Gursky | Gerhard Hoehme | Candida Höfer |  Jörg Immendorff | Hubert Kiecol | Anselm Kiefer  Martin Kippenberger | Jürgen Klauke | Imi Knoebel | Uwe Kowski | Alicja Kwade | Markus Lüpertz / Andreas Mühe | Marcel Odenbach | Albert Oehlen | A.R. Penck | Sigmar Polke | Julius Popp | Neo Rauch  Daniel Richter | Gerhard Richter | Sebastian Riemer | Julian Rosefeldt | Thomas Ruff | Michael Sailstorfer  David Schnell | Bernard Schultze | Emil Schumacher | Katharina Sieverding | Andreas Slominski | Hito Steyerl | Thomas Struth | Fred Thieler | Rosemarie Trockel | Günther Uecker | Jorinde Voigt | Clemens von Wedemeyer | Matthias Weischer

plus d'information

The materiality of the Invisible

Organisée par l'Académie van Eyck, Marres et Bureau Europa, l'exposition se déploie dans les trois lieux à Maastricht.
Une réflexion sur l'art contemporain comme forme d'archéologie.

Le Poids des Choses

Solo show de Paula de Solminihac à la Sala Gasco sous le commissariat de José Roca

Sont présentées quinze grandes pièces créées à partir d'éléments d'oeuvres antérieures. Des oeuvres qui relèvent toujours de la même démarche conceptuelle de l'artiste et de son intérêt pour la transformation de la matière.

plus d'information

Der Schein der Dinge

Exposition personnelle où l'artiste, fine observatrice des phenomènes physiques et optiques des petites choses de la vie quotidienne, s'interesse notamment à ces moments souvent imperceptibles de transition, de passage d'un état à un autre. Elle ouvre ainsi des questionnements philosophiques sur l'espace, le temps et leur perception.

 

Follow me

curators : Peter Pfrunder et Shi Hantao

"Follow me" est une exposition réunissant dix artistes Suisses et Chinois, tous conteurs d'histoires à travers leurs images, mais laissant libre le spectateur de mêler le vrai du faux.

plus d'information

Débat avec Romain Mader

A l'initiative de Fotomuseum Winterthur, un debat réunit l'artiste qui vient de recevoir le Prix Paul Huf 2017 pour son projet Ekaterina, un professeur de l'université de Minsk initiateur d'une pétition contre la remise de ce prix, et plusieurs curateurs défendant l'artiste.
Participants:
Simon Baker, Curator Photographie et Art International, Tate Modern, Londres;
Olga Bubich, Assistant Professor at the Institute of Journalism, Belarusian State University, Minsk, initiateur de la ?Petition to reconsider the results of The Foam Paul Huf Award 2017?
Romain Mader, artiste et lauréat du Paul Huf Award 2017, FOAM Museum, PB
Nadine Wietlisbach, Directrice/Curator Photoforum Pasquart, Biel/Bienne, CH
Débat animé par Doris Gassert, Research Curator Fotomuseum Winterthur

Home - so Different, so Appealing

Organisé en collaboration avec le Musée des Beaux Arts de Houston, Home So Different, So Appealing présente des artistes lation americains de la fin des années 50 à aujourd'hui qui questionnent l'idée de "home" (maison, patrie...) pour mettre en avant les profonds changements socio-economiques et politiques de l'hemispher.

Plus d'information

Luther et l'Avant-Garde

Cette grande exposition sur le thème de Luther et l'Avant-Garde se déploie sur trois lieux : l'ancienne prison de Wittenberg (exposition centrale), Berlin (St Matthieu's church) et Kassel (Karlskirche).

Elle réunit quelque 70 artistes, tels Anselm Kieffer, Olafur Eliasson, Gilbert & George, Maurizio Cattelan ou Adrian Ghenie.

curators: Walter Smerling, Kay Heymer, Susanne Kleine, Dimitri Ozerkov, Peter Weibel, Dan Xu

Plus d'informations

Building as ever

2eme triennale California Pacific, curator OCMA Senior Curator Cassandra Coblentz

Cette troisième édition du Salon Révélations, biennale internationale des métiers d'art et de la création contemporaine, a pour invité d'honneur le Chili.

Paula de Solminihac présente deux oeuvres dans l'espace central du Banquet

La journée du 3 mai est exclusivement réservée aux professionnels

Plus d'informations

Art et cinéma-120 ans d'échanges

Commissaire Dominique Païni

Le dialogue entre le cinéma et d'autres disciplines artistiques est le grand protagoniste de cette grande exposition rassemblant quelque 300 oeuvres.  D'un côté, « Arte et Cinéma. 120 ans d'échanges » explore la dette du cinéma envers les autres arts, mais fait également réfléchir sur la manière avec laquelle le 7ème Art leur a tous servi d'inspiration.

Retouched

commissaire Florian Ebner

exposition réunissant des oeuvres de Thomas Ruff, Sebastian Riemer et Bogomir Ecker

plus d'info

Drawing Biennale

curators Mary Doyle & Kate Macfarlane

week end de lancement

La fondation Fiminco ouvre exceptionnellement les portes de son immense batisse industrielle avant rénovation et lancement officiel fin 2018.

Avec une exposition éphèmère où 19 artistes investissent le site: Mikala Dwyer (la Chaufferie), Lara Almarcegui - Kristin Arndt - Baptiste Caccia - Lynne Cohen - Paula de Solminihac - Thomas Hauri - Romain Kronenberg - Gabriel Léger - Angelica Mesiti - Hiroaki Morita - Yoshua Okon - Mateo Imbernon - Maxime Rossi - Jani Ruscica - Benjamin Testa - France Valiccioni - Barbara Wagner & Benjamin de Burca - Hannelore van Dijck

RSVP : contact@fondationfiminco.com

No place like home

Pour celebrer le centieme anniversaire de Dada et le centenaire de Fontaine de Marcel Duchamp en 2017, l'exposition explore la facon dont les artistes se sont inspirés d'objets quotidiens dans leurs oeuvres, les sortant de leur contexte habituel pour subvertir l'experience habituelle que chacun en a.

Exposition placée sous le commissariat de Adina Kamien-Kazhdan

plus d'informations

Art et Cinema, 120 ans d'échanges

Le dialogue entre le cinéma et d'autres disciplines artistiques est le grand protagoniste de cette exposition curatée par Dominique Païni.  D'un côté, « Arte et Cinema. 120 ana d'échanges » explore la dette du cinéma envers les autres arts, mais fait également réfléchir sur la manière avec laquelle le 7ème Art leur a tous servi d'inspiration.

plus d'informations

Au plus près du réel

exposition d'oeuvres de la collection du FRAC à Villeneuve Tolosane, Grand Toulouse

plus d'information

Medusa suite

texte, musique et vidéo de Sheila Concari
avec Emmanuelle Riva

À travers une narration déstructurée, le spectacle Medusa suite raconte les histoires croisées du monstre au regard pétrifiant, de son justicier Persée et de sa mère, Danaé. Les quatre épisodes sont rythmés par les interludes de la suite qui a donné son nom à l?installation. La scénographie d?images en mouvement flottant dans une bulle onirique, entraine le public jusqu?à l?épilogue, qui lui ramène à la réalité de l?état de veille. Le mythe de Méduse est ici réinterprété sous l?angle de l?onirisme.

dimanche 20 novembre 15h

Dans le cadre de l'exposition "Le paradis un peu plus loin", Theo Mario Coppola propose une double projection des films De Lola à Laila de Milena Bochet et Antonio, Lindo, Antonio de Ana Maria Gomes  à 15:00.

Elle sera suivie d'une présentation des deux films puis d'une visite de l'exposition.

En présence des réalisatrices.

RomANTIsch

curators : Stella Bache et Claudia Maria Luenig

Ligne et Point

Questionnant ces anciens caractères d'écriture que sont la ligne et le point, Sophia Pompéry a conçu  deux oeuvres radicales qu'elle présente à l'exposition Appropriating Language #17,  série développée par l'espace d'art Manière Noire depuis 2011.

plus d'information

Liber Numericus

Une exposition conçue par Anaïs Guilet, Soline Haudouin, Aurélie Tiffreau et Stereolux. 
Avec l'aimable collaboration du ZKM Center for Art and Media Karlsruhe, de la Galerie Dix9 Hélène Lacharmoise et de GALLERIA CONTINUA, San Gimignano / Beijing / Les Moulins / Habana.

plus d'information

that's how the light gets in

exposition des laureats 2013-2015 du prix de la Fondation pour l'art du Land de Rhenanie Westphalie

plus d'information

City after the City

At the heart of the debate about the future of urban planning in the twenty-first century is the idea that the city must go beyond the combination of values and motivations that make it what it is today.

The City after the City exhibitions, which form an authentic string of events, present a succession of situations that illustrate a longing for a different kind of city. They avoid the trap of nostalgia for some mythical ideal city, and make no claim to reach the place where our real origins are rooted. If we admit that cities are no longer able to self-certify traditions and roots, then we can say we are facing a divisive event of great impact, which above all testifies to the opaque nature of today?s urban model. City after the City examines the symptoms of a global trend towards going beyond the conventional city. These symptoms are displayed to the general public in an effective manner

Plus d'information

Performance de River Lin et Tsao Tsu Tien

Sobre et noble performance de River Lin et de Hsiao-Tsu Tien à la Galerie Dix9 : cérémoniel rendant hommage à l’accrochage d’Hélène Lacharmoise dédié à la Mémoire de Livre, rituel mimétique mettant en action et en résonance lespièces exposées !
La performance commence. Chaque performeur doit choisir l’une des deux grandes feuilles rectangulaires de papier vivement colorées, accrochées derrière lui, en hauteur, à des fils courant parallèlement aux murs de la galerie. Rouge ou orange pour Hsiao-Tsu, verte ou bleue pour River. Elle choisit la rouge et lui la bleue. Face à face maintenant, chacun place devant soi son rectangle de papier en fixant de ses yeux sa surface, comme s’il y lisait quelque chose. Regardés de face, nos deux performeurs ne laissent apercevoir que leurs jambes. Ainsi métamorphosés en livres ambulants ils réalisent simultanément la transfiguration de leur papier vierge en document écrit. Un mouvement de fusion s'amorce.
Le livre de Hsiao-Tsu est captivant, comme pourrait l’être une épopée, racontant la geste de quelque grand héros du lointain passé. Sans doute un roman narrant une grande passion, rouge de sang comme sa « couverture ». Hsiao-Tsu entre en transe, ses mains retenues par un spasme à sa page. Une force invisible s’empare d’elle. Elle tremble en faisant trépider le papier si fortement que ce dernier bruit d’une vibration assourdissante : bruissement des pages que l’on retourne fébrilement l’une après l’autre, pour aller au plus vite au bout du récit et du vacarme de l’action contée ; mais aussi éprouvant transfert d’une énergie tumultueuse allant du livre au lecteur. Épuisée, Hsiao-Tsu s’écroule, inanimée, recouverte de rouge par son livre comme par le linceul ensanglanté d’un héros mort pour donner l’exemple. C’est comme si les morts et leur passé enterraient les vivants sous le poids de leur modèle. Après cette mort symbolique vient la résurrection : Hsiao-Tsu sort de son état cataleptique, plie fortement, comprime son livre et s’en couvre le visage. Car c’est là, sur ses pensées, que le livre a fait son effet édifiant.
Tournons-nous maintenant vers River. Son entrée en action est plus lente. Visiblement les récits du livre bleu qu’il feuillette ne le tournent pas vers le passé mais lui dessinent un avenir : ils le font rêver d’horizons lointains, de cieux nouveaux, de lieux utopiques. Graduellement River finit par entrer lui aussi en résonance avec son traité visionnaire. Son lien avec lui est conflictuel, tout fait d’adhésions enflammées puis de rejets furieux: dans un mouvement pendulaire il presse contre lui le livre bleu puis tente vainement de s’en séparer. Fourbu, il tombe lui aussi à terre, irradié par l’énergie qu’il tient entre ses mains, et son livre chute à ses côtés. Revenu à lui-même, River le ramasse, le met en boule et le plaque contre sa poitrine puis contre son ventre, aux endroits où l’humain puise toutes ses forces d’action, ses élans créateurs que rien ne peut arrêter.
Dernier acte. La performance s’achève par une un cérémoniel oblatif : les feuilles-livres sont dépliées et restituées avec dévotion à leur « bibliothèque »(raccrochées au fils qui les portaient naguère). Pour Hsiao-Tsu la tâche est facile : vite feuilleté, son roman est moins « corné ». Pour River l’exercice est laborieux : transformé en une « feuille de choux » par ses mouvements créateurs et destructeurs, son traité demande plus de temps à être aplani et suspendu au fil.
Mais la vraie fin de la performance se situe dans nos fors intérieurs. C’est en nous que s’éveille peu à peu l’idée que les deux bibliothèques dans lesquelles les performeurs avaient choisi leurs lectures ne sont que les rayons d’une seule et même collection. Rétrospectivement nous comprenons que la feuille orange, voisine de la rouge que Hsiao-Tsu avait parcourue de ses frissons, contient du jaune ;la même couleur qui entre aussi dans la composition de la feuille verte jouxtant le livre bleu de River. En vérité, nous avons devant nous une bibliothèque virtuellement encyclopédique, contenant des tomes de toute les couleurs (faisant le tour du cercle chromatique tout entier – depuis le rouge, en passant par le jaune, seulement suggéré, jusqu’au bleu) : la somme complète de tous les arts et savoirs livresques. Une bibliothèque qui entraîne dans sa ronde, anime, en les aspirant dans ses étagères, toutes les pièces des artistes accrochées sur les murs de la galerie : chacune dédiée d’une façon ou d’une autre à l’écriture d’un livre. Quelle belle révérence des performeurs aux artistes exposés : Marie Aerts, Sheila Concari, Leila Danziger, Anne Deguelle, Mehdi-Georges Lahlou, Sophia Pompéry, Nemanja Nikolic !

14 mai 2016
Matthieu Corradino

T'Ain't Nobody's Business if I Do

Anila Rubiku who is featuring her new work about chains and their collective meaning as universal signifiers; for the enigma of love, loss and longing. Rubiku has married lyrics from the American blues songbook to her sculpture, silk screens, charcoal works.

Rencontres Images et Ville

galerie Negpos Fotolop 1

Portrait de l'artiste en alter ego

Cette exposition participe au festival "Normandie impressionniste"

Commissaire : Véronique Souben

Dans mes rêves, mes cendres

curator Cis Bierincks

De leur temps(5), ADIAF

« De leur temps » est une exposition triennale organisée par l'ADIAF, Association de collectionneurs pour la diffusion internationale de l'art français.
Cette triennale se veut un « instantané » des collections françaises privées d?art contemporain à travers une sélection d??uvres acquises par les collectionneurs privés au cours des trois années précédant l?exposition. Son ambition est de saisir sur le vif des collections particulières en cours de constitution, d?observer les options prises, les choix opérés dans la création actuelle. Constituant un panorama unique des achats récents des collectionneurs français, elle témoigne de la vitalité de ces collectionneurs

Jonction - collection du CRP

Edith Roux,photographie de Saint-Amand-les-Eaux, 2009/2011

Ceramix

Art et Céramique de Rodin à Schütte

Grande exposition sur l'usage de la céramique par les artistes aux XX et XXI eme siecles, en coopération avec la Maison Rouge à Paris et la Cité de la Céramique à Sèvres.
Commisaires Camille Morineau et Lucia Pesapane

plus d'information

Even the dust remains

L'exposition Even The Dust Remains nous invite à nous immerger dans l'histoire des guerres, de la politique et de l'esthétique au travers de formes et d'expressions délibérément contemporaines.
L'artiste franco-marocain Mehdi-Georges Lahlou lors de

Between the pessimism of the intellect and the optimism of the will

Le titre de l'exposition principale "Between the Pessimism of the Intellect and the Optimism of the Will" s'inspire d'un aphorisme évoqué par Gramsci issu de ses Prison notebooks, écrits entre 1929 et 1935. Point de départ pour une réflexion sur la crise actuelle qui secoue nombre de régions du pourtour méditérranéen - zone géographique sur laquelle se concentre la Biennale.


commissaire : Katerina Gregos

 


plus d'information

My Buenos Aires

Exposition collective
Commissaires : Paula Aisemberg et Albertine de Galbert
 

Clouds

Exposition au Chateau de Roeux, dans le cadre de Mons, capitale européenne de la culture 2015

Curator Michèle Moutashar

Claiming the Echo

Prix d'honneur LOOP Discovery 2015

projection dimanche 14 juin de 14h à 19h à la galerie

A contresens de l'oubli

Exposition d'oeuvres de la collection du FRAC Midi-Pyrénées

commissaire : Olivier Michelon

plus d'information

Pantin

Le film Moonkup, Les noces d'hémophile est en compétition fiction.

Projections au Ciné 104 (métro Eglise de Pantin) : vendredi 12 juin à 18h, le dimanche 14 juin à 18h30 et le mercredi 17 juin à 22h.

Synopsis : Comme toutes le femmes d'Europe, Eva donne son sang pour faire durer la paix avec les vampires..
Durée : 25'

Pour plus d'info

1:1

exposition personnelle

Parkhhaus am Markt Platz, Dusseldorf

plus d'information

Et autres identités...

troisième volet d'une exposition sur l'identité organisée au Pavillon Vendôme, centre d'art contemporain de la ville de Clichy

commissaires : Guillaume Lasserre et Charline Guibert

plus d'information

Countdown

Ce quatrième livre de Sheila Concari, est illustré des dessins de l’auteur.

Countdown est un voyage aux nombreux aller retour dans toutes les directions et vers toutes les destinations de l’être. A l’intérieur, dehors, à la première et troisième personne, dans le ciel et sur terre et même sous terre: le texte coule comme un fleuve et s’enroule comme une vague à couper le souffle. La ponctuation ne laisse pas de répit, les mots sont sans issue. Ainsi tout est possible. Le temps n‘existe plus, comme dans la dernière heure de Faust attendant l’épreuve de force. En fait, ce n’est pas fini, ce n’est jamais fini. Le compte à rebours est inversé dans une ascension jusqu’à une vision céleste ou infernale où le jeu peut recommencer à l'infini. Divisé en trois parties, ce texte est une sorte de monologue à perdre haleine où les voix de deux personnes l'homme et / ou femme se mêlent et se superposent sans solution de continuité. Paradis et / ou enfer en traversant un purgatoire où se joue un délirant jeu d'échecs. Mais où est le roi? A chacun de le trouver.

Mincione Editions, Rome, 2015

Los pedimentos

A site specific installation by Ana Gallardo is part of "All the world's Future", central exhibition of the Venice Biennale, curated by Okwui Enwezor.

The sculpture were made by the female inmates of casa reclusione donne (Detention house for female) at the Giudecca

Plus d'info

Ailleurs en Folie Casablanca

exposition à La Maison Folie dans le cadre de Mons 2015, capitale européenne de la Culture.

curator Alya Sebti

Ailleurs

curators : Jean Christophe Arcos & Laurent Lacotte

RV sur la Corniche

Dans le cadre du festival "Return to sender", Mehdi-Georges Lahlou présente "RV sur la Corniche", une sélection d'oeuvres, dont une figure une version trés particulière de Nefertiti.

commissariat de Ricardo Carmona

plus d'information

Sous les voiles même

L'Institut Français de Casablanca accueille la première exposition personnelle de l'artiste au Maroc. L'exposition "Sous les voiles même" présente des vidéos, des photographies et des sculptures de l'artiste.

Mehdi-Georges Lahlou est l'enfant terrible d'un art qui n'existe pas. Ou pas encore, puisqu'il est en train de l'inventer. Comment peut-on être un artiste de l'interstice, aujourd'hui, quand on navigue entre nord et sud, entre différentes cultures, entre plusieurs médias, entre de multiples notions entremêlées? Ne voyons pas le problème par le petit bout de la lorgnette?, semble-t-il (omettre de) nous dire.

C'est par le biais d'un surréalisme réinventé que MGL a choisi de nous montrer, comme par un trou de serrure, ce que nous refusons de voir, de savoir, ou de comprendre. à travers la double identité qui le suit à la trace comme une seconde peau - celle de son prénom composé. Mehdi-Georges nous trimbale dans son petit monde intérieur, parsemé de facéties de gamin survolté. Il élève le burlesque au rang d'art majeur, jouant avec les symboles de la tradition musulmane opposés à celui, hautain et tape-à-l'oeil, de ses talons aiguilles rouges.

Marie Moignard.


O Wlos! / By a hair!

curator: dr hab. Marta Smoliska, Associate Professor, University of Arts
 
L'exposition présente des oeuvres où le cheveu/poil est utilisé comme matériau, qu'il s'agisse de peinture, dessin , video ou installation. Où le materiau parle d'identité, de conflits sociaux, d'histoire, de concepts religieux et de prohibition, du statut de la femme, de sexualité, etc..

Avec: Krystyna Piotrowska, Aleksandra Ska, Servet Kocygit (Turquie), Sara Skaaning (Danemark), Pawe Matyszewski, Ewa Juszkiewicz, Magorzata Wielek-Mandrela, Ula Kluz-Knopek, Beata Szczepaniak, Zofia Krawiec, Justyna Or?owska, Beata Szczepaniak, Sophia Pompery (Allemagne).
 

Under Erasure

Contemporary art is rife with erasures. Erasures are visible in it, present as themselves in various ways. The subject of the works in the exhibition is what was once a covert stage in the process of creation. Unlike observing works whose wholeness and meaning depend on hidden parts, the current gaze is focused on the contradictory presence of the erased and on the erased/visible relationship as a signification factor.

 

more information

 

Fragments of an Empire

commissaires : David Elliott & Rachel Rits-Volloch

artistes : Kader Attia, Lut Becker, Theo Eshetu, Amir Fattal, Gülsun Karamustafa, Fiona Parkington et Sopia Pompéry

plus d'information

Seuil, Corniche des Maures

Collection photographique du Conservatoire du Littoral

lieu : galerie Immix, 116 quai de Jemmapes 75010 Paris (metro Jacques Bonsergent ou Gare de l'Est)

#Crosswords 2

une exposition sur l'art fondé sur des textes
curateurs : Pierre Granous & Jordan Seydous

image : Sophia Pompéry - le point final des " souffrances du jeune Werther" de Goethe (série Und Punkt, 2013)

avec Art & Language, Georg Baselitz, Patxi Bergé, James Brooks, Ursula Döbereiner, Maurice Doherty, Reinhard Doubrawa, Adib Fricke, Pierre Granoux, Alekos Hofstetter, Annette Hollywood, Mark Lammert, P. Nicolas Ledoux, Nanne Meyer, François Morellet, Alexander Negrelli, Sophia Pompéry, Marc Rebollo, Lawrence Weiner and others

Festival of Future Nows

oeuvre de Sophia Pompéry :
Weather Chart
, 2014
2 banners, light sensitive ink on polyester

Maroc contemporain

Une grande exposition évènement qui, sur 2 500 mètres carrés et dans tout l'IMA, présentera le travail de plus de 80 artistes vivants (plasticiens, designers, vidéastes, architectes, créateurs de mode...), représentant la multiplicité des courants artistiques ainsi que la diversité culturelle, linguistique, ethnique et confessionnelle marocaine. Cette exposition sera l?une des plus importantes expositions jamais consacrées en France à la scène artistique contemporaine d?un pays étranger.

en savoir plus

Lux

L'exposition « LUX » est consacrée aux oeuvres dont la lumière est le matériau principal.

commissaire : Michel Nuridsany, historien et critique d'art

avec Martine Aballea - Michel Blazy - Véronique Boudier - Daniel Buren - Jean Daviot - Anne Deguelle - Rodolphe Delaunay - Erik Dietman - Sophie Dubosc - Alain Fleischer - Michel François - Jacob Gautel - + Jason Karaindros - Carsten Höller - Pierre Huyghe - Ann Veronica Janssens - Jugnet + Clairet - Bertrand Lavier - Ange Leccia - Claude Lévêque - Arik Levy - Bérénice Merlet - François Morellet - Andréa Nacciarriti - Stéphane Nicolaev - Laurent Pernot - Pierre Petit - Géraldine Py et Roberto Verde - Jean-Claude Ruggirello - Jeanne Susplugas - T - Alan Vega

en savoir plus

Digital Life

Festival international et pluridisciplinaire, organisé par la Fondation franco-italienne RomaEuropa, ayant pour but de promouvoir l?art, le théâtre, la danse et la musique contemporaine. L?exposition Digital Life qui présentera 5 installations musicales réalisées par les jeunes artistes du Fresnoy se déroulera dans les espaces de La Pelanda.

en savoir plus

Cent ans de création

Ce tout nouveau musée d'art moderne et contemporain expose les oeuvres d'artistes marocains lors de son exposition inaugurale

Artotheque

commissaire Jean-Christophe Arcos

Fear and Desire

avec Julian Rosefeldt, Christoph Girardet & Matthias Muller, Reynold Reynolds, Clement Page, Marion Tampon-Lajarriette
+ sculptures de Mattia Biagi


plus d'information

Seconde Nature

Exposition dans le cadre de Chroniques des Mondes Possibles
évènement de Marseille Provence 2013

Quinzaine Photographique Nantaise

Pour sa 13ème édition,  la QPN a pour thème  “Nature humaine - Opus 1 - Nous”.
Avec notamment l’exposition de trois séries rurales d’Anne Golaz qui couvre tout l’espace du Grand T;

Le Grand T
Passage Pomeraye
44000 Nantes

Lire le programme

Stasi/secret rooms - Daniel & Geo Fuchs

Daniel & Geo Fuchs