Né en 1968 à Bakou, Azebaijan, Niyaz est un artiste autodidacte, artiste dans l'âme même s'il est venu tardivement à l'art. Ancien soldat de l'armée azeri, Niyaz traduit dans ses toiles son angoisse existentielle. Il peint de manière obsessionnelle, travailleur infatigable comme les ouvriers auxquels il s'identifie. Ses figures sont brutes, crues et sophistiquées en même temps. Elles rappelent les grands maitres modernes mais aussi le style de Francis Bacon selon le critique d'art Lorenzo Belenguer.
Comme Dufy, Niyaz peint des bouquets de fleurs à la chaine. Chaque fleur, chaque composition reste unique. Il peint sur toile, sur carton, sur carte d'invitation. Mais aussi des tout petit formats qu'il va  accrocher la nuit trés haut sur des facades d'immeubles dans les rues de Paris.
 
Niyaz a représenté son pays à la 53eme Biennale de Venise (2009).