Slobodan Stosic s'intéresse aux processus et politiques d'expositions et s'interroge sur ce qu'est le "contemporain" en art.

Ses oeuvres sont contextuelles, chaque oeuvre a sa propre narration qui devient une sorte de fiction sociale qui questionne la responsabilité des images.
Cette démarche conceptuelle conduit l'artiste à composer des oeuvres qui n'ont pas de valeur marchande et sont juste partagées, d'autres questionnent l'idée de produit artistique ayant une valeur, d'autres enfin n'existent qu'en tant que documentation.